Aprende francés con la canción “Mon vieux” de Daniel Guichard

Qui est Daniel Guichard?

Daniel Guichard est un auteur-interprète né à Paris le 21 novembre 1948. Grandissant non loin du quartier des Halles, Daniel perd son père à l’âge de quinze ans et doit, pour vivre, travailler aux Halles de Paris, où il décharge les légumes et les fromages. Attiré par la carrière musicale, il se produit le soir, après le travail, dans des cabarets de Montmartre ou de Saint-Germain-des-Prés en interprétant, accompagné d’un accordéoniste, des airs d’Aristide Bruant sur lesquels son accent “parigot” fait merveille.

Il décroche d’abord un poste d’employé aux stocks à la maison de disques Barclay, mais ne le conserve pas longtemps : en 1966, le tout jeune stockiste abandonne son poste pour signer un contrat d’interprète, toujours chez le même éditeur. Mais les premières années de carrière de Daniel Guichard sont assez discrètes et il doit se contenter de chanter dans des petites salles ou des cabarets. En 1972, il monte pour la première fois sur la scène de l’Olympia. C’est cette année-là, qu’il décroche ses premiers gros succès avec les chansons “La Tendresse” et “Faut pas pleurer comme ça”.

Letra / Paroles

Mon vieux

Dans son vieux pardessus râpé,  il s’en allait l’hiver, l’été,  dans le petit matin frileux, mon vieux.
Y avait qu’un dimanche par semaine,  les autres jours, c’était la graine, qu’il allait gagner comme on peut, mon vieux.
L’été, on allait voir la mer, tu vois c’était pas la misère. C’était pas non plus le paradis,  hé ouais tant pis.
Dans son vieux pardessus râpé, il a pris pendant des années, le même autobus de banlieue, mon vieux.
Le soir en rentrant du boulot, il s’asseyait sans dire un mot,  il était du genre silencieux,  mon vieux.
Les dimanches étaient monotones, on n’ recevait jamais personne. Ça n’ le rendait pas malheureux,  je crois, mon vieux.

Dans son vieux pardessus râpé, les jours de paye quand il rentrait, on l’entendait gueuler un peu, mon vieux.
Nous, on connaissait la chanson, tout y passait, bourgeois, patrons, la gauche, la droite, même le bon Dieu, avec mon vieux.
Chez nous y avait pas la télé, c’est dehors que j’allais chercher, pendant quelques heures l’évasion, je sais, c’est con!
Dire que j´ai passé des années à côté de lui sans le regarder, on a à peine ouvert les yeux, nous deux.
J’aurais pu c’était pas malin, faire avec lui un bout d´chemin, ça l’aurait peut-être rendu heureux, mon vieux.

Mais quand on a juste quinze ans, on n´a pas le cœur assez grand pour y loger toutes ces choses-là, tu vois.
Maintenant qu’il est loin d´ici, en pensant à tout ça, j´me dis:  “J’aimerais bien qu’il soit près de moi”, PAPA…

Paroles : Michelle Senlis
Musique : Jean Ferrat

La petite histoire de la chanson “Mon vieux”

En 1974, Daniel Guichard reprend une chanson écrite dix ans plus tôt par Michelle Senlis sur une musique de Jean Ferrat: “Mon vieux” qui n’avait connu aucun succès à sa sortie. Il en modifie quelque peu le texte pour en faire un titre personnel, conçu comme un hommage à son père, mais sans en informer l’auteur. Michelle Senlis, contactée par la maison de disques, accepte de cosigner la reprise de Daniel Guichard. La chanson connaît rapidement un destin d’exception, s’imposant comme l’un des plus grand tubes du chanteur et deviendra l’un des standards de la chanson française des années 1970.

Plus tard, Michelle Senlis déclarera regretter ce geste car elle reproche à Daniel Guichard d’avoir interprété la chanson avec des paroles retouchées, dès 1973, sans son accord et que tous le lui aient caché au moment de signer. De plus, à la suite de l’énorme succès recueilli par la reprise de Daniel Guichard, Michelle Senlis dit avoir mal vécu le fait que les journalistes citent uniquement Daniel Guichard comme étant l’auteur de la chanson.

Exercice / Ejercicio
  1. Busca con Reverso las palabras que no entiendes.
  2. Copia de forma manuscrita la letra de la canción en tu cuaderno de 3 a 5 veces todos los días durante una semana.
  3.  Practica la pronunciación con el vídeo hasta que te salga bien.

El objetivo final es educar tu oído al francés. Tienes que distinguir de forma nítida cada palabra que escuchas sin  la ayuda de los subtítulos en francés.

Te gustó esta lección con la canción “Mon vieux” de Daniel Guichard? ¡Compártela con otros estudiantes en tus redes sociales!
Cuéntame en los comentarios como te fue o ¿Con qué canción te gustaría estudiar?

 

Deja un comentario

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.